top of page

Pour faire venir des clients sur votre site internet à partir d’un moteur de recherche, il faut qu’ils vous trouvent. Ce que l’on appelle « référencement » est l’ensemble des conditions et bonnes pratiques qui modifient les résultats à votre avantage. La chance se provoque, les résultats se travaillent.

Un bon site internet estun site que l’on trouve

SEO : Le référencement naturel, qu’est-ce que c’est ?

Pas le temps de lire ?
Voici un résumé : 

  1. Le référencement naturel : permet d'apparaître dans les moteurs de recherche

  2. Le pilier technique : un site qui fonctionne est un site qui répond à des règles précises

  3. Le contenu : pour être référencé, il faut prouver son expertise et ses connaissances

  4. La réputation : si d'autres parlent de vous, c'est que vous faites du bon boulot

Aller plus loin : Le référencement participe à l’exposition, pas au succès.

1.

Référencement naturel :comment apparaître dansles moteurs de recherche

Nombreux sont vos potentiels clients à chercher une réponse à leur besoin sur internet. Leur premier réflexe : Google. Si, dès cette étape, vous n’apparaissez pas, ou trop loin dans les résultats, c’est comme si vous n’existiez pas. Pour que votre site existe, vous entendrez souvent parler de l’importance du SEO (pour Search Engine Optimization).

  • Ce qu’est le SEO : un ensemble de bonnes pratiques et de conditions formelles qui permettent aux algorithmes des moteurs de recherche de comprendre ce que vous faites pour vous proposer en réponse aux requêtes de clients potentiels.

  • Ce que n’est pas le SEO : une baguette magique qui vous propulse immédiatement en tête des résultats après avoir trifouillé trois paramètres obscurs. Le SEO est un travail de réflexion que se déploie dans le temps avec nombre d’itérations et de matière.

Google est plus qu’un annuaire. Vous voyez bien que la place sur une page de recherches reste limitée. Votre concurrence directe est nombreuse, la concurrence indirecte infinie, alors que faire ? Face aux difficultés annoncées, la tentation de faire l’impasse sur le SEO semble grande. Mais ce serait là se passer d’une arme redoutable que peu d’entreprises travaillent sérieusement.

Et c’est justement parce que peu s’y intéressent, ou prennent la peine d'aller au bout des choses, que vous pouvez tirer votre épingle du jeu.

L’optimisation de son site internet pour les moteurs de recherches repose sur 3 piliers : la technique, le contenu, la réputation.

3.

le contenu, l’âme du site.La matière qui assurevotre compétence

Les moteurs de recherche référencent du contenu. Le contenu, c’est l’information — majoritairement textuelle — présente sur vos pages. Plus vos pages sont spécifiques, plus grandes sont vos chances de vous placer sur des requêtes à fort potentiel. Cela facilite la conversion de prospects en clients.

Le contenu se base sur des mots-clés, ces mêmes mots-clés présents dans les requêtes des utilisateurs.

À cette étape, la tentation de l’efficacité — à savoir un nombre limité de pages génériques — s’impose souvent pour des raisons économiques ou esthétiques. On souhaite garder un nombre de pages restreint pour ne pas « perdre » l’utilisateur, mais un site n’est pas un livre. 5 pages ou 50 ne font aucune différence à ses yeux, l’idéal serait même qu’il ne lise qu’une seule page, mais qu’il s’agisse de la page répondant parfaitement à son besoin, à l'intention de recherche initiale.

La multiplication de pages spécifiques permet de se positionner sur des mots-clés particuliers. Cela augmente la visibilité générale du site, renforce l’expertise globale affichée de votre entreprise et répond avec finesse aux requêtes les plus pointues. Plus vous serez précis, plus vous aurez des chances de convaincre.

Votre budget reste néanmoins le juge de paix ultime. Si multiplier les pages impose un coût, rien ne vous force à tout faire d’un coup. Pensez en entonnoir, du général au particulier (ou inversement) et cherchez toujours à rédiger en premier les pages pour lesquelles vous souhaitez des résultats (ou à même de financer vos investissements futurs).

 

Un site tient plus d’un interminable marathon que d’un éphémère sprint.

C’est par la qualité de votre contenu que Google va juger de l’intérêt de vous proposer à ses utilisateurs.

4.

Votre réputation, c'estce que disent les gensquand vous n'êtes pasdans la pièce

S’il faut bien comprendre une chose, c’est que toute personne faisant une recherche sur Google est un client de Google. S’il ne paye pas avec son argent, il paye avec ses données, ses intentions, ses habitudes et son identité. En tant que tel, Google ne peut se permettre de prendre le risque de perdre sa clientèle en l’orientant vers de mauvais résultats.

Si Google juge votre site selon ses réquisitions techniques minimales et l’abondante qualité perçue de votre contenu, il s’attarde aussi sur votre réputation numérique.

Qui parle de vous ? Qui juge votre site suffisamment digne de confiance pour y envoyer sa précieuse audience (liens) ? Sont-ils fréquentables eux-mêmes ?

Trouver des sites partenaires de qualité (champ d’action connexe, réputation propre, qualité des liens) est un champ d’expertise avancé à part entière dans le domaine du SEO.

 

S’il n’est plus aussi prépondérant qu’il y a quelques années, être référencé par de bons acteurs (annuaires fiables, agrégateurs, sites de référence, sources officielles…) reste un accélérateur de réputation phénoménale.

Internet est un espace collectif fait de liens et d’échange. Ne restez pas seul.

À la création d’un site web, nombreux s’imaginent qu’il suffit de dessiner une jolie maquette, de la traduire sur écran, d’ajouter quelques mots sibyllins pour remplir l’espace et roulez petits bolides. Si la majorité des sites internet ne servent à rien c’est parce qu’ils n’ont été traités que comme des outils à posséder. Des outils dont on ne serait pas tenu de se servir, ou dont on ne saurait quoi faire, plutôt. Un site s’intègre dans un projet de communication global, dans une stratégie étalonnée dans le temps dont les résultats ne peuvent tous être immédiats.

Alors oui,

 

le référencement naturel est gourmand en ressources et en compétences. Il se déploie sur le temps long. Il ne peut exister sans création de contenu de qualité et de réflexion continue quant à votre marché. Il est indispensable dans le sens où il participe à l’existence même de votre entreprise, existence qui, de plus en plus, doit être validée virtuellement.

Le SEO n’est pas obligatoire,mais reste indispensable

Le SEO est un investissement à prendre au sérieux.

Si vous êtes sérieux, vous savez quoi faire.

2.

pilier technique,les fondationsdu site

Le pilier technique représente les bases mêmes du site, de sa programmation à son intégration.

 

Un site techniquement correct aux yeux de Google doit veiller à remplir des critères de performances minimales. On parle de pilier technique parce qu’il requiert des connaissances spécifiques avancées (programmation, design, UX). L’optimisation du code, des formats, de la navigation, du balisage et des versions (desk/mobile), participe aux fondamentaux du site internet. Si les fondations sont bancales, tout l’édifice sera fragilisé.

Si vous utilisez WIX, la partie programmation est déjà gérée pour vous (un gros morceau en moins). Votre attention devra se porter, entre autres, sur : le design général, l’expérience utilisateur, le balisage, le format des visuels et vidéos, les versions mobiles/tablettes et la gestion des métadonnées. Autant de réglages qui répondent à des critères spécifiques tout en s’influençant mutuellement.

Si vous ne connaissez pas les règles qui sous-tendent aux standards et bonnes pratiques, il vous faudra les apprendre (ou déléguer la création du site).

Un site n’est pas qu’un empilage de blocs de manière plus ou moins esthétisée. C’est une conjugaison de compétences avancées au service d’un projet de communication.

bottom of page